FANDOM


Istredd serial

Istredd, un magicien humain dans la série The Hexer (joué par Bronisław Wrocławski)

Les Magiciens sont des personnes compétentes et éduquées dans l'art d'utiliser la magie. Les femmes magiciennes sont souvent appelées sorcières, tandis que les hommes sont nommés sorciers. Seuls de rares personnes ont le potentiel de devenir des mages et beaucoup de ceux qui l'ont sont tombés dans la folie. Certaines personnes, que l'on appelle des Sources, doivent apprendre à contrôler rapidement leurs pouvoirs, faute de quoi ils sombreraient rapidement dans la démence. C'est pourquoi des écoles de sorcellerie furent créées, où les talentueux enfants étudient pendant des années, acquérant connaissance et maitrise des sorts magiques. En raison de leur pouvoirs, les mages vieillissent plus lentement que les personnes ordinaires. Ils peuvent extraire de l'énergie magique des quatre éléments, se téléporter sur de grandes distances et soigner, aussi bein que tuer, en un clin d'oeil. Ils ont des connaissances étendues dans les domaines scientifiques et politiques. D'un certain point de vue, bien des mages sont les égaux des dirigeants. Les magiciennes ont la particularité d'être stériles et de ne pas pouvoir avoir des enfants, bien qu'il y ait des exceptions comme Visenna.

Les termes "magicien" et "magicienne" sont utilisés pour désigner des individus qui ont suivi on entraînement formel dans une académie de magie comme celles à Aretuza ou Ban Ard, et presque jamais pour indiquer d'autres individus qui possèdent également une certaine maîtrise de la magie, comme les druides ou les prêtres (en particulier ces derniers, parce qu'ils sont convaincus que leur « pouvoir » est un don des dieux).

Dans la saga du Sorceleur, les magiciens sont fortement impliqués dans la politique et très biens organisés. Au début, il y avait la Confrérie des Mages qui fut ensuite remplacée par la Loge des Magiciennes.

Magiciens Modifier

Magiciennes Modifier

Dans The Witcher Modifier

Entrée de glossaire Modifier

Journal Glossary Mages

Rares sont ceux qui ont le potentiel de devenir magiciens et ceux qui l'ont sont condamnés à devenir fous. Ceux qui possèdent ce pouvoir, que l'on appelle des « Sources », doivent apprendre à le maîtriser rapidement. Sinon, ils risquent d'y perdre la raison et de sombrer dans la démence. C'est pourquoi les écoles de magiciens ont été créées : afin d'enseigner aux plus jeunes la connaissance et la maîtrise de la magie. Les magiciens vivent plus longtemps que la normale grâce à leur pouvoir. Ils puisent leur énergie magique dans les quatre éléments et peuvent se transporter sur de longues distances, prodiguer des soins, mais aussi tuer en l'espace d'un instant. Ils ont acquis une vaste connaissance du monde scientifique et politique. Dans ce domaine, nombre d'entre eux sont les égaux des plus grands souverains.

Au début de la guerre contre Nilfgaard, une organisation appelée la Confrérie des Mages, qui regroupait les magiciens et surveillait les pratiques magiques, cessa d'exister. Lors de la dernière assemblée de cette confrérie, une révolte éclata sur Thanned. Certains mages furent accusés de haute trahison et soupçonnés d'oeuvrer pour Nilfgaard. Ils furent arrêtés ou tués. Les magiciens reprirent leur indépendance et reformèrent des groupements plus réduits.

Au début de la révolte, les magiciens limitèrent leur influence. Nombre d'entre eux restèrent conseillers de leur roi, dirigeant même parfois leur royaume dans l'ombre. Filippa Eilhart renforça sa position d'éminence grise de Redania, alors que l'elfe Francesca Findabair, reine de Dol Blathanna, préféra s'intéresser aux affaires des humains et devint la reine d'un royaume elfique. Triss Merigold, l'une des plus jeunes magiciennes représentant les intérêts de Foltest, se joignit à leurs efforts communs pour établir un nouvel ordre.

Les gens du peuple ne font pas la différence entre les sorcières, les magiciens et les sorceleurs. Ils se méfient de tous les utilisateurs de sorts, qu'ils considèrent comme des impies. Les personnes mieux éduquées et les habitants des grandes villes savent traiter les magiciens avec le respect qui leur est dû.


Dans « The Witcher 2: Assassins of Kings » Modifier

Les Mages de The Witcher 2 comprennent :

Entrée de journal Modifier

On désigne par "mage" une personne capable de commander au pouvoir. Ce terme n'a pas été le seul utilisé à travers les époques et la plupart des qualificatifs relèvent de l'insulte. On recense des expressions comme "sage" pour designer un mage, mais aussi des périphrases moins flatteuses comme "enfoiré de fils de putain, que la peste l'emporte".
Pour ce qui est de leurs homologues féminins, les magiciennes, on relève aussi bien le titre d'"archimaîtresse" que celui dont je ne puis citer les termes, aussi bien par respect pour la gente féminine que pour la langue elle-même. Leur position vis-à-vis du pour voir en place au-dessus du commun des mortels, pour le meilleur comme pour le pire.
Depuis la nuit des temps, l’histoire dépeint les mages comme bienfaiteurs et des héros mais aussi comme des fourbes irrévérencieux sans foi ni loi. Mais les hommes ont tendance à garder en mémoire la deuxième définition, ce qui explique l'aversion qu'éprouve le simple peuple envers les personnes de la profession.


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard