FANDOM


Tw2 journal Stennis
Le prince Stennis, fils du roi Demavend, est un personnage dans «The Witcher 2: Assassins of Kings ».

Quêtes liées Modifier

Entrée de journal Modifier

Suite à la mort du roi Demavend, le prince Stennis n'avait d'héritier que le nom. Une fierté démesurée et un regard glacial ne suffisent pas à gagner le coeur des sujets, et c'était là tout le problème de Stennis. De plus, son jeune âge ne jouait pas en sa faveur. Si personne ne contestait son droit au trône, Stennis n'avait pas assez de soutien pour être couronné. Dans de telles circonstances, ne pas participer aux événements importants aurait été du suicide politique. La guerre de la vallée du Pontar lui donnait donc l'occasion rêvée de renforcer sa position en démontrant ses talents de dirigeant. L'Histoire a montré à de nombreuses reprises que lorsqu'un royaume est plongé dans le chaos, c'est par les actes, et non par les grands discours, qu'un roi obtient l'approbation de ses sujets.
Stennis voulait à tout prix prouver qu'il avait l'étoffe d'un chef et était - sinon supérieur - l'égal de la Vierge d'Aedirn. Il avait le large soutien de la noblesse, mais le reste de la population avait peine à s'identifier à lui.
Si Geralt s'allie avec Vernon Roche :
Il n'eut pas la chance de réchapper à l'horreur du champ de bataille, et le trône aedirnien se vit privé de son seul héritier légitime.
Si Geralt s'allie avec Iorveth :
Son refus d'aider Saskia en dit long sur la personnalité du jeune homme... mais hélas, rien de bon.
Si Geralt le déclare coupable - Les murs ont des oreilles :
Lorsqu'il prit part à la conspiration contre Saskia, le jeune prince oublia que les têtes couronnées tombaient aussi vite que les autres. Il fut déclaré coupable de complicité d'une tentative de meurtre et dut le payer de sa vie.
Si Geralt le déclare innocent - Les murs ont des oreilles :

Le jeune prince fut déclaré coupable de l'empoisonnement de Saskia, et put s'estimer chanceux de se retrouver en prison, et non déchiqueté par la foule.

Même dans sa cellule, le prince pouvait compter sur la loyauté de ses chevaliers qui, à peine la bataille de Vergen gagnée, envoyèrent des messagers au quatre coins d’Aedirn pour annoncer la grande victoire du prince qui a défait le roi Henselt et son armée, s’arrogant pour lui-même tous les lauriers de la victoire.

Cette immense victoire lui assura assez de soutien dans la noblesse Aedirnienne pour prétendre au trône d’Aedirn. La justice de Vergen s’arrêtera là et le prince sera libéré après la bataille.

A Loc muinne, un messager informera Geralt de Riv que le prince Stennis et devenu le Roi Stennis 1er d’Aedirn.